Plébiscite – Carte des “par points”

La carte par “points”

Comment dès lors tirer une conclusion plus globale de chacune des deux cartes ? Il nous est apparu que la réalisation d’une carte par “points”, à attribuer à chaque département, pouvait être une bonne solution 1)Nous avons procédé comme suit. Pour la participation, nous avons attribué à chaque département un ou plusieurs points, de 1 à 5 en fonction du taux de participation officiel. Les départements où le taux de participation était de moins de 10 ou de plus de 90 % se sont vus attribuer 5 points; ceux compris entre 10,00-19,99 et 80,00-89,99 %, 4 points; ceux compris entre 20,00-29,99 et 70,00-79,99 %, 3 points; ceux entre 30,00-39,99 et 60,00-69,99 %, 2 points; et enfin, ceux compris entre 40,00 et 59,99 %, 1 point. Pour les “non”, 1 point a été attribué aux départements où le taux était inférieur à 0,05 %; 2 points là où le taux était compris entre 0,05 et 0,10 %; 3 points entre 0,10 et 0,49 %; 4 points entre 0,50 et 0,99; 5 points au-dessus de 1,00 %. La carte est établie sur base du total des points attribués ainsi à chaque département.. Cette nouvelle carte confirme l’essentiel des constatations déjà faites.

Cinq lieux de réelle opposition s’affirment (avec des nuances internes) :

a) le sud-ouest, des Landes aux Deux-Sèvres;

b) les terres héréditaires de la maison de Savoie (Savoie, Piémont);

c) la France “italienne”(Corse, Île d’Elbe, à nouveau Piémont);

c) les départements cisrhénans;

d) les cas particuliers de Paris (département de la Seine) et de la Somme.

 

D’autres territoires apparaissent très clairement, où l’opposition s’affirme à des degrés divers :

 

a) les départements bretons;

b) les départements belgiques stricto sensu (hors ci-devant principauté de Liège, dont l’exceptionnalité ressort ici pleinement);

c) les départements de l’est (Champagne, Lorraine, Alsace, Bourgogne orientale, Franche-Comté);

d) un bloc central, du Loir-et-Cher à l’Ardèche, en passant par le coeur du Limousin et du Massif central.

e) le Dauphiné;

f) le coeur de la Provence (Bouches-du-Rhône, Var);

g) une petite zone centrale en Normandie (Calvados, Eure).

[i] Nous avons procédé comme suit. Pour la participation, nous avons attribué à chaque département un ou plusieurs points, de 1 à 5 en fonction du taux de participation officiel. Les départements où le taux de participation était de moins de 10 ou de plus de 90 % se sont vus attribuer 5 points; ceux compris entre 10,00-19,99 et 80,00-89,99 %, 4 points; ceux compris entre 20,00-29,99 et 70,00-79,99 %, 3 points; ceux entre 30,00-39,99 et 60,00-69,99 %, 2 points; et enfin, ceux compris entre 40,00 et 59,99 %, 1 point. Pour les “non”, 1 point a été attribué aux départements où le taux était inférieur à 0,05 %; 2 points là où le taux était compris entre 0,05 et 0,10 %; 3 points entre 0,10 et 0,49 %; 4 points entre 0,50 et 0,99; 5 points au-dessus de 1,00 %. La carte est établie sur base du total des points attribués ainsi à chaque département.

References   [ + ]

1. Nous avons procédé comme suit. Pour la participation, nous avons attribué à chaque département un ou plusieurs points, de 1 à 5 en fonction du taux de participation officiel. Les départements où le taux de participation était de moins de 10 ou de plus de 90 % se sont vus attribuer 5 points; ceux compris entre 10,00-19,99 et 80,00-89,99 %, 4 points; ceux compris entre 20,00-29,99 et 70,00-79,99 %, 3 points; ceux entre 30,00-39,99 et 60,00-69,99 %, 2 points; et enfin, ceux compris entre 40,00 et 59,99 %, 1 point. Pour les “non”, 1 point a été attribué aux départements où le taux était inférieur à 0,05 %; 2 points là où le taux était compris entre 0,05 et 0,10 %; 3 points entre 0,10 et 0,49 %; 4 points entre 0,50 et 0,99; 5 points au-dessus de 1,00 %. La carte est établie sur base du total des points attribués ainsi à chaque département.