La nuit où Napoléon voulu se suicider

Napoléon, le mythe du Sauveur

Jean Tulard

1977

Jean Tulard évoque presque “en passant” l’évènement :

La tendance suicidaire se réveillait en lui : une tentation le 8; une tentative dans la nuit du 12 au 13, selon le témoignage de Caulaincourt.

Puis, dans une note :

Un point de détail : la tentative de suicide de Napoléon à Fontainebleau sur laquelle les témoignages de Constant, Marchand, Fain et Caulaincourt sont contradictoires. Le docteur Hillemand (“Napoléon a-t-il tenté de se suicider à Fontainebleau ? – Revue de l’Institut Napoléon, 19171, pp. 70-78) n’est pas loin de penser qu’il s’agirait d’une absorption trop grande, mais accidentelle, d’opium destinée à calmer les douleurs abdominales. Napoléon aurait ensuite dramatise l’accident dans ses confidences à Caulaincourt.