25 décembre 1800 – Bataille de Pozzolo

Dernier retour offensif des Autrichiens.

Les troupes commençaient prendre quelque repos, lorsque, vers 7 heures, une nouvelle attaque se produisit. C’était la brigade du G. M. Sticker qui tentait un dernier effort. Elle était arrivée du camp de Gherla aux Foroni, vers 5 heures, sur l’ordre de Bellegarde, pour recueillir, en cas de besoin, les troupes des G. M. Brixen et Knesevich.

La brigade Sticker, flanquée par le régiment de hussards Archiduc-Joseph, s’avança le long de la rive du Mincio, en amont du pont, et tenta de se glisser entre la rivière et la gauche de la division Watrin, pour s’emparer du pont. Au moment où elle allait arriver à hauteur de la ligne française, les tambours de quelques bataillons se mirent malencontreusement à battre 1)Die Schlacht am Mincio.. L’éveil était donné.

La brigade Sticker ouvrit néanmoins le feu, mais les troupes de la division Watrin et le bataillon de la 96e, qui se trouvait avec elles, exécutèrent des feux de bataillon à courte distance qui obligèrent la brigade autrichienne à la retraite.

Sticker et Brixen replièrent définitivement leurs troupes sur le rideau aux Foroni. Knesevich laissa deux escadrons en avant-postes et ramena le reste du régiment Archiduc-Joseph à Campagnola, près de Valeggio 2)Die Schlacht am Mincio ; Rapport de Knesevich..

Un peu plus tard, vers 8 h. 30, un dernier engagement avait lieu près de Pozzolo. La division Monnier et la 43e réussirent à garder le village sur lequel les Autrichiens dirigeaient un feu d’artillerie très vif 3)Rapports de Dupont, de Suchet, de Valhubert, de Préval.. Les Relations autrichiennes sont muettes sur cet engagement dont parlent Dupont, Suchet, Valhubert et Préval. Elles disent par contre que, vers 8 h. 30, la division Loison, partie de Pozzolo, tenta de prendre pied sur le rideau à l’extrême gauche de la ligne autrichienne, mais qu’elle en fut empêchée par la résistance des brigades Auersperg et Weissenwolf 4)Die Schlacht am Mincio ; Rappott de Bellegarde (Graf Heinrich), (K. K. A. Italien 1800, fasc. 11, n0 4)..

Il est vraisemblable que cet incident fut la répétition de ce qui s’était passé plusieurs fois pendant le cours du combat ; les Autrichiens durent tenter une dernière attaque sur Pozzolo, furent repoussés et poursuivis, et cette poursuite s’arrêta au rideau.

Quoi qu’il en fût en réalité, le reste de la nuit ne fut plus troublé. Les Autrichiens demeurèrent campés sur le rideau, le général en chef établit son quartier général aux Foroni. Il appela à lui le corps de réserve, commandé par son frère le F. M. L. de Bellegarde, qui quitta dans la nuit le camp de Gherla et vint prendre position derrière Valeggio 5)Rapport du F. M. L. , marquis de Bellegarde (K. K. A. Italien ‘1800, fasc. XII, no 505). Die Schlacht am Mincio..

References   [ + ]

1. Die Schlacht am Mincio.
2. Die Schlacht am Mincio ; Rapport de Knesevich.
3. Rapports de Dupont, de Suchet, de Valhubert, de Préval.
4. Die Schlacht am Mincio ; Rappott de Bellegarde (Graf Heinrich), (K. K. A. Italien 1800, fasc. 11, n0 4).
5. Rapport du F. M. L. , marquis de Bellegarde (K. K. A. Italien ‘1800, fasc. XII, no 505). Die Schlacht am Mincio.